Miscellanée de réflexions

[04-2009] Le plan Geithner, la FAS 157-e et le G20 sont dans un bateau…

8 juin 2011 | Pas de commentaire

Le jeudi 2 avril a été votée une nouvelle réglementation comptable par le Congrès américain, la FAS 157-e, qui permet aux banques d’inclure dans leur bilan un prix pour leurs actifs qui n’est pas forcément celui du marché « lorsque le marché en question ne reflète pas les bons prix » . Pour faire « simple » , ce qui aurait pu être à n’importe quel autre moment une réflexion approfondie sur le fait que le prix du marché est souvent loin de refléter la réalité – et donc qu’une comptabilité de la valeur des actifs se doit d’en être quelque peu détaché – ; se transforme devant le sauvetage désespéré du systême par lui-même en la permission explicite donnée aux banques américaines de mentir en surrévaluant leurs actifs, notamment leurs actifs toxiques dont une bonne partie avait une valeur totalement délirante il y a quelques mois sans que cela ne choque personne, le marché n’étant dysfonctionnel que quand il chute à écouter les élites de la finance. Cela permet donc aux banques de faire face en améliorant virtuellement leur bilan en attendant que le plan Geithner – dont nous allons parler plus loin – entre en action, surtout compte tenu du fait que leurs actifs dits toxiques grossissent de jour en jour avec la dégradation de l’économie .

Comment cela s’intègre-t-il dans le plan Geithner, et en quoi consiste ce plan Geithner pour sauver une seconde fois les banques américaines ? Le plan Geithner consiste à faire ce qui avait été jugé trop dangereux et trop coûteux quelques mois auparavant, lors du premier plan de sauvetage sous l’administration Bush. Finalement, il avait été décidé de donner de l’argent aux banques, en les laissant éponger elles-mêmes leurs actifs douteux.

Lire la suite »

[04-2009] Plan Obama pour l’Afghanistan, chronique d’un échec annoncé

8 juin 2011 | Pas de commentaire

Ce qui suit est la traduction d’un article paru sur le blog Free Range International, nom d’une petite compagnie de sécurité tenue par deux mercenaires et travaillant notamment à la protection de petites équipes civiles de reconstruction – ou de développement – en Afghanistan, comme par exemple le FabLab à Jalalabad qui travaille à délivrer un point d’accès de communications à la ville et qui est propulsé par une équipe réduite du MIT.

L’auteur de l’article est Tim Lynch, ancien Marine, qui décrit sur le blog les stratégies employées par les forces de l’ISAF, et pointe avec une subjectivité assumée ce qui lui semble contraire aux objectifs de son pays. Indubitablement patriote, il juge pourtant très sévèrement les actions militaires de l’ISAF en Afghanistan, et touche au final directement à la politique promue par les États-Unis et leur alliés en observant chaque jour comment la centralisation semble ineffective pour la reconstruction de l’Afghanistan. Lui-même est un fervent partisan d’une vraie décentralisation et de la composition de petites équipes civiles et militaires vivant au sein de la population afghane. Il condamne également régulièrement les dérives engendrées par l’aversion au risque humain – des morts à la guerre, pour sortir de l’allusif – des armées occidentales, notamment au travers de tactiques exclusivement passives – la bunkerisation en bases fortifiées et les convois – ou presque.

Dans cet article, il décortique le « nouveau » plan Obama pour l’Afghanistan, qui se veut identique dans l’esprit au plan Surge [Soulèvement] en Irak qui est pour le moment un relatif succès – compte tenu des formidables batailles internes irakiennes. Ce faisant, il détaille pourquoi les progrès sont si faibles après huit ans sur le terrain, et nous expose ses doutes quand à la validité du plan de l’administration Obama. Une seconde partie est constituée d’une réponse que l’auteur m’a fait, parlant plus spécifiquement de l’armée française et de sa stratégie actuelle.

 

Le plan Obama pour l’Afghanistan est-il dans son approche équivalent à « Surge » ou à « la même chose en mieux » ? – 29 mars 2009 – Free Range International

Lire la suite »

[02-2009] Infographie : situation économique des états européens

8 juin 2011 | Pas de commentaire

L’évolution de la crise économique et financière en Europe est particulièrement difficile à appréhender rapidement, de par le nombre de pays et la diversité des chocs économiques en fonction de chaque économie. Ainsi, les médias européens sont tout autant débordés par l’accumulation rapide de nouvelles information que les citoyens, et comprendre les mécanismes en jeu se révèle terriblement chronophage.

Le quotidien du soir néerlandais NRC Handelsblad, qui semble être une référence dans ce pays et a un objectif qualitatif assumé, vient de prendre le problème à bras le corps : ils ont récemment publié une carte infographique évolutive, qui regroupe de manière interactive un ensemble de données économiques concernant chaque pays européen.

L’infographie s’intitule « Economic crisis in European Union » , je vous en livre la présentation traduite : « Comment la crise économique affecte-t-elle l’Union Européenne ? Cette carte montre les chiffres pour tous les états-membres par an ou par trimestre, et vous laisse comparer le déficit budgétaire, le taux de chômage, les dettes nationales et la contraction des économies. »

Lire la suite »

[01-2009] Roland Burris, ou la vengeance de Blagojevich

8 juin 2011 | Pas de commentaire

 

Le gouverneur démocrate de l’Illinois Rod Blagojevich, qui avait le pouvoir de nommer le futur sénateur de l’Illinois au siège laissé vacant par Barack Obama tout juste élu président, s’est fait prendre la main dans le sac par le FBI en train d’exprimer sa volonté – contre celle de son parti – de vendre la place au plus offrant. Ce qui n’était somme toute qu’une « banale » affaire de corruption politique est devenue une énorme épine dans le pied du parti démocrate, en effet « Blago » a finalement nommé avec succès – encore une fois contre la volonté du parti démocrate – tout de même un sénateur, en la personne de l’homme politique à la retraite et surtout afro-américain Roland Burris.

 

Le cadre : un état d’Illinois notoirement corrompu

L’affaire Blagojevich a porté les lumières médiatiques sur les moeurs – pourtant fort connues aux USA – de l’Illinois et de sa capitale Chicago en matière de corruption politique, notamment à cause de la proximité de ce terrain politique avec le président élu Barack Obama – et de ses conseillers issus de Chicago – , ancien détenteur du poste de sénateur de l’Illinois.

 

Le tableau est fort peu flatteur pour les gouverneurs de l'état d'Illinois

La corruption est présente, et surtout visible de manière endémique depuis toujours ou presque dans cet état. Selon cet article du Time, Rod Blagojevich est le sixième gouverneur de l’Illinois à être inculpé, sept si on compte Joel Aldrich Matteson, gouverneur de 1853 à 1857, et à qui on permit de rembourser ce qu’il avait détourné. Cette corruption provient notamment de la tradition politique de l’état, que les américains nomment « patronage politics » , basée essentiellement sur l’obtention de récompenses et avantages divers et variés traditionnellement accordés – plus ou moins officiellement – aux alliés politiques, électeurs ou communautés d’électeurs de l’homme politique ayant remporté l’élection – qui est souvent déterminée in fine par les finances respectives des candidats. On retrouve ces moeurs dans de nombreuses villes et états américains, comme Philadelphie ou Baltimore, mais aussi dans beaucoup de politiques locales ou nationales à travers le monde.

Les dessinateurs se sont également emparés de la comparaison entre les états jugés comme les plus visiblement corrompus des Etats-Unis. Auteur : Steve Breen

Une question est alors apparue dans de nombreux médias : « L’Illinois est-il le plus corrompu des Etats-Unis ? » , qui a amené le Washington Post et le magazine en ligne Slate à comparer cet état avec l’état précédemment jugé comme le plus corrompu, la Louisiane. S’il est difficile de les départager tant la corruption semble importante dans les deux cas, ces articles permettent de mesurer l’ampleur des dégats en Illinois, qui est ce que les américains nomment « the average state » – l’état moyen – en ce qu’il est représentatif en de nombreux points du pays dans son ensemble, et dont le systême politique ne fonctionne visiblement pas malgré la non-prééminence d’un seul parti politique :

  • Sur les cinquantes dernières années, Rod Blagojevich est le cinquième gouverneur à être inculpé de charges criminelles. Les motifs précédents étaient le racket, la conspiration, l’obstruction, la fraude banquaire et la corruption directe. Trois furent condamnés, et le dernier fut acquitté. Disons qu’il arrive de temps en temps que l’on trouve des boites à chaussures pleines de billets verts chez les politiques de haut niveau dans l’état, pour être plus clair.
  • A Chicago, 20 % des membres du conseil municipal depuis 1971 ont été inculpés au niveau fédéral pour corruption, ce qui, on en conviendra, est extrêmement élevé.
  • Une enquête du Chicago Sun-Times de 2006, reprise par de nombreux médias, révéla que dans le groupe des élus ou anciens élus à Chicago, dans le comté de Cook – autour de Chicago – et au niveau de l’Etat d’Illinois, 79 ont été condamnés de crimes depuis 1972. L’article souligne même qu’en 1991, le journal avait fait sa Une d’un article écrit pour « célébrer » le fait qu’aucun homme politique n’avait été condamné cette année-là.

 

Lire la suite »

[10-2008] Explications visuelles et métaphoriques concernant la crise financière

8 juin 2011 | Pas de commentaire

Une des émissions de radio concernant l’économie parmi les plus connues aux Etats-Unis, Marketplace, a diffusé récemment trois vidéos en ligne. Sur chacune de ces vidéos, Paddy Hirsch, rédacteur en chef de ladite émission, nous explique à l’aide d’un tableau et d’un marqueur différents phénomènes et concepts économiques complexes à l’origine de la crise, comme les CDO et CDS dont vous avez sûrement entendu parler ces dernières semaines. Le tout est – forcément – en anglais, mais la compréhension est fortement facilitée grâce aux explications visuelles.

Lire la suite »

[10-2008] Passe d’armes entre Jon Stewart et Ari Fleischer au Daily Show

8 juin 2011 | Pas de commentaire

Commençons par le commencement : qu’est-ce que le Daily Show ? C’est une émission satirique américaine, présentée par Jon Stewart, et qui traite majoritairement de politique et des médias. Elle est ainsi diffusée chaque soir sur la chaîne Comedy Central au même horaire – 23h30 – que les journaux de la nuit sur les autres chaînes. Le Daily Show existe maintenant depuis une dizaine d’années, et a pris de plus en plus d’ampleur, que ce soit en audience ou en influence. L’émission dure une vingtaine de minutes et comporte l’interview d’un invité par Jon Stewart, elle est filmée quelques heures avant sa diffusion devant un public. Pour les anglophones, l’émission et ses archives sont disponibles gratuitement sur le site du Daily Show. Les non-anglophones pourront se rabattre sur Canal+, qui diffuse les émissions munies de sous-titres tous les matins à 6h35.

Dans l’émission du 14 octobre, Jon Stewart interviewe Ari Fleischer, porte-parole de la Maison-Blanche de 2001 à 2003, un républicain pur jus donc, un de ceux qui participait des innombrables mensonges de l’administration Bush, Jon Stewart l’introduit comme cela : « L’administration Bush à l’ancienne ce soir, nous recevons le porte-parole de la Maison-Blanche, du temps ou ils essayaient de couvrir les mensonges ! Maintenant ils ne s’en préoccupent même plus. Dana Perino [actuelle porte-parole de la Maison-blanche] vient juste et dit « Oui, vous nous avez eu. » ! Cet homme était un Maître. »

Lire la suite »

[07-2008] L’Eglise de Scientologie se porte bien, merci !

8 juin 2011 | Pas de commentaire

L’Église de Scientologie, organisation créée en 1954 par Ron Hubbard aux États-Unis, promeut la dianétique, méthode spirituelle censée permettre un accomplissement spirituel. C’est une « nouvelle religion » , à l’instar des Témoins de Jehovah, et compte plusieurs millions « d’adeptes ou de fidèles » dans le monde. Les mots entre guillemets peuvent être remplacés par « secte » –  rapport parlementaire de 1995 – et « crédules » pour les lecteurs français. En effet, « l’adepte » est amené, pour compléter son cheminement spirituel, à débourser des sommes d’argent de plus en plus importantes, par exemple pour se procurer un  « électropsychomètre » qui n’est en fait qu’un banal électromètre, disponible dans tous les appareils se proposant d’évaluer vos masses musculaires et graisseuse, et qui est censé ici être un outil psychologique puissant.

Maintenant que vous avez une idée du type de mouvement dont je parle, passons à son succès en France. Selon vigi-sectes, le mouvement compterait environ trois cents membres à temps plein, qui conseillent environ 40 000 presonnes. Toutefois, sur ce dernier chiffre, seuls 1500 doivent pouvoir être considérés comme des membres à part entière. Les chiffres sont rassurants, la scientologie n’arrive clairement pas à percer dans notre pays, la classification et la médiatisation en tant que secte par la commission parlementaire had oc a dû quelque peu y participer.

Toutefois, si la scientologie ne connaît pas un grand succès, ce n’est pas faute d’essayer depuis fort longtemps, et de montrer des capacités d’adaptation tout à fait remarquables. Je vais tout d’abord vous montrer comment la scientologie s’y prend de manière classique, puis comment ce mouvement vient de montrer qu’il s’adapte parfaitement aux nouveaux développements des approches de communication, ici avec l’internet participatif ou « web 2.0 » .

 

Lire la suite »

[05-2008] Le drône géorgien abattu le fut bien par un chasseur russe…

8 juin 2011 | Pas de commentaire

Je viens d’apprendre via le blog Affaires étrangères qu’un rapport de l’ONU à propos de l’affaire du drône – de fabrication israëlienne, et fourni par les USA – géorgien abattu le 20 avril 2008 au-dessus de l’Abkhazie – une province séparatiste de la Géorgie – vient de paraître.

Voici la vidéo qu’avaient communiqué les géorgiens, et la réponse des russes, qualifiant en gros cette dernière de grossier montage et de provocation de la part du président géorgien envers la si pacifique Russie :

 

Lire la suite »

[05-2008] Des blogs politiques et du militantisme…

8 juin 2011 | Pas de commentaire

 

…ou comment la blogosphère politique adore mettre les gens dans des petites cases. En effet, si je porte un intérêt tout particulier aux blogs politiques, je tique régulièrement devant les affres du militantisme dans lesquels tombent les auteurs.

Je me demande d’ailleurs si c’est le militantisme proprement dit qui est à blâmer, ou la logique de parti, qui voudrait avoir de riches débats internes et aucun débat externe. De même, par ailleurs, que le mur très théorique – et pourtant férocement revendiqué de part et d’autre – séparant la gauche de la droite.

Et de toute manière, comment peut-on encore, pour ce qui est des partis de gouvernement, se proclamer à toute force « de droite » ou « de gauche » ? Quand Jospin vend le patrimoine de l’Etat avec la même ferveur que les gouvernements suivants, est-ce de droite ou de gauche ? Quand Fabius négocie la niche fiscale des antiquités pour son papa, est-ce de gauche ou de droite ? Quand Chirac fonde le premier musée à rayonnement international consacré tout entier aux arts premiers, est-ce de gauche ou de droite ? Quand les gouvernements cèdent tous systématiquement aux revendications des pêcheurs ou des routiers, est-ce de gauche ou de droite ? Quand on crée une niche fiscale permettant de déduire de ses impôts les travaux faits sur des propriétés classées au patrimoine, est-ce de gauche ou de droite ? Quand le gouvernement Jospin n’a pas fait pression en 2001 à propos des J.O. De Pékin, et que le gouvernement Fillon fait de même en 2008, est-ce de gauche ou de droite ?

Lire la suite »

[05-2008] Conflit entre Russie et Géorgie : jeux diplomatiques

8 juin 2011 | 1 commentaire

Je vous ai déjà longuement parlé du conflit russo-géorgien qui est en train de brutalement se réchauffer. En bien ça continue, et sur tous les fronts des affaires étrangères, je vous propose donc une petite chronique des dix derniers jours qui furent riches en péripéties.

Lire la suite »

« Billets plus récentsBillets plus anciens »
Contrat Creative Commons.

Contact

moktarama[at]gmail.com

Flux RSS

Recherche