Miscellanée de réflexions

Vassili Grossmann, sur les « grandes âmes »

1 juillet 2009 | Pas de commentaire

[…] les grandes âmes sont toujours et immanquablement vouées au doute. Ceux qui dominent le monde ne peuvent être que des hommes bornés, inébranlablement convaincus de leur bon droit. Les natures supérieures, elles, ne dirigent pas les États et ne prennent pas de grandes décisions.

Citation imaginaire du commandant nazi Paulus lors de la retraite de Stalingrad,
“Vie et destin”, roman de Vassili Grossman, vers 1960

« Billets plus récents
Contrat Creative Commons.

Contact

moktarama[at]gmail.com

Flux RSS

Recherche