Miscellanée de réflexions

Un délicieux canard laquais, de Jean-Yves Viollier

14 janvier 2014 | 2 commentaires

 

2014-01 - Canard laquais

 

Anarchique dans son fonctionnement, parfois complaisant avec ses meilleurs informateurs, complètement oligarchique. Voilà ce qui ressort de cet ouvrage publié en 2013 et écrit par Jean-Yves Viollier, journaliste puis patron de l’édition de 1997 à 2012 au Canard Enchaîné, après une longue carrière à L’Equipe. La hiérarchie de « L’Exemplaire », comme se voit renommé le volatile, se fait littéralement essorer. Ce pamphlet déguisé en « roman satirique », qui moque également bien des travers des rédactions et de la presse nationale, aurait mérité une large publicité, et non le silence médiatique presque total qui a accompagné sa sortie.

 

Il n’est rien de plus dangereux qu’un journaliste en fin de carrière. Les noms, bien que tous modifiés et parfois des mélanges de plusieurs personnes, ne résisteront pas longtemps aux habitués du cénacle journalistico-politique parisien. De son embauche au début des années 2000 à son départ volontaire à la fin de la même décennie, nous suivrons la nouvelle recrue dans sa découverte hallucinée du fonctionnement de son nouvel employeur. Jusqu’à la rupture finale face au comportement de sa hiérarchie, choquant pour le syndicaliste qu’il fut autrefois et le journaliste qu’il tenait à rester.

 

La charge est lourde, mais reste toujours drôle, et se montre plutôt convaincante. D’une gestion du personnel pour le moins fantasque et douteuse, pas rare dans les rédactions, à la formidable entreprise de séduction à laquelle s’est attelée Nicolas Sarkozy pour devenir Président de la République, petit aperçu d’un ouvrage qui fera date.

 

Lire la suite »

Facebook, le réseau social incompréhensible

27 septembre 2012 | 4 commentaires

 

Facebook, presque un milliard d’utilisateurs. Pourtant, à l’inverse de Google et de Twitter, services qui ont fondé une bonne partie de leur réussite sur la simplicité, le réseau social number one base son service sur un ensemble de règles tout bonnement incompréhensibles à 90 % de ses utilisateurs. Je préfère remplir ma feuille d’impôts à la configuration d’une page Facebook, pour être plus clair.

 

Ceci ne sera ni un plaidoyer envers Facebook, ni l’expression de la déception d’un utilisateur volontaire, ni une critique quand à la protection de la vie privée ou au caractère fermé du site. Juste la colère d’un type qui est obligé de s’en servir pour son boulot, et qui s’en passerait volontiers si le réseau n’apportait pas tant de trafic.

 

Lire la suite »

Le Vrai Canard, de Karl Laske et Laurent Valdiguié

26 septembre 2012 | Pas de commentaire

 

 

Voilà un livre qui, à sa sortie en 2009, avait provoqué la polémique dans le monde médiatique français, entre autres car il y était affirmé que la page deux, celle de la fameuse Mare aux canards, était influencée, et favorable, à Nicolas Sarkozy. Une polémique qui, aujourd’hui, est éteinte depuis longtemps : l’occasion de chroniquer un livre qui n’a pas perdu de son intérêt trois ans plus tard, et qui est maintenant disponible en version poche à un prix modique.

 

Lire la suite »

Corée du Nord et idéologie : The cleanest race ou La race des purs, de Brian Reynolds Myers

19 décembre 2011 | 1 commentaire

Le monde a appris aujourd’hui la mort de Kim Jong-il, ainsi que sa succession à la tête de la Corée du Nord par Kim Jong-eun, son fils cadet. Défilent en boucle dans les médias des experts, et les mots « Juché » , « confucianisme » et « stalinisme » seront à n’en pas douter les plus répétés les prochains jours à propos de la Corée du Nord et de son régime autoritaire.

Il me semble donc intéressant de faire en ce jour la critique du livre peut-être le plus iconoclaste de la décennie sur ce sujet : « The cleanest race » , paru en 2010 et disponible en français depuis peu sous le titre « La race des purs » . L’auteur, B. R. Myers, vit depuis 20 ans en Corée du Sud, et y fut entre autres professeur d’université, donnant des cours concernant la littérature et la société Nord-coréenne.

 

Lire la suite »

Un outil médiatique à double tranchant

15 octobre 2011 | 4 commentaires

 

Les primaires du PS ont envahi l’espace médiatique au point de faire disparaître temporairement les autres partis politiques. Même l’UMP se débat pour grappiller quelques miettes avec de ses journées parlementaires, c’est dire le pouvoir d’attraction de ces primaires sur les médias. Mais on ne sort pas impunément de tant d’attention, comme le PS est en train de le découvrir.

  Lire la suite »

[01-2010] Pearltrees, ou la fixation et la classification du web

22 juin 2011 | 1 commentaire

Un service indispensable est né il y a bientôt un an, un service qui se propose en toute simplicité de révolutionner notre approche d’internet. Ce service, c’est Pearltrees, et en tant qu’utilisateur forcené depuis sa création, il me semble qu’il est temps de faire partager mon avis qui, une fois n’est pas coutume de ma part, sera à la limite du dithyrambe. Partons pour une petite exploration tant du service que de l’entreprise, jeune pousse française située dans le XIème arrondissement de Paris.

Lire la suite »

[12-2009] Représentation graphique du projet de loi de finances 2010

22 juin 2011 | Pas de commentaire

Je vous présente aujourd’hui le projet de loi de finances 2010 tel que rapporté par le Sénat dans son rapport, avec la ventilation des crédits de paiement (i.e. ce qui est affecté pour cette année) par missions – et non par ministères. Une surprise nous y attend, car une ligne budgétaire de ce budget est systématiquement retirée lorsque les médias produisent ce genre de graphiques, une ligne qui n’a rien d’anodin politiquement, tout comme par exemple celle concernant le remboursement de la dette de l’état.

Les chiffres en abscisse sont en millions d'euros, le nombre à droite correspond donc à cent milliards d'euros. | Source : rapport du Sénat concernant le projet de loi de finances 2010

Lire la suite »

[10-2009] Débat de blogueurs : buzz, morale et sémantique

22 juin 2011 | Pas de commentaire

Le buzz – le mot du moins – est indiscutablement né sur internet il y a quelques années, avec la croissance des médias individuels et du trop fameux webdeuxpointzéro. Comme tout nouveau mot, son sens est flou, son utilisation est omniprésente, et cette dernière se fait à propos d’évènements ou d’informations très différentes les unes des autres. Le moment est venu d’examiner ce mot et les significations qu’il recouvre d’un peu plus près : nous verrons que le « buzz » est aujourd’hui source de divergences tant dans la blogosphère qu’en dehors, divergences qui existaient pourtant dès son apparition.

Lire la suite »

[10-2009] La blague tunisienne de la semaine, présentée par la France

22 juin 2011 | 2 commentaires

« Quand Ben Ali se fait réélire, il fait assurer sa communication internationale par la France : le pays autoproclamé des droits de l’homme qui vend la dictature, ça a beaucoup de cachet et une certaine ironie. »

 

Autant le dire tout de suite : je connais fort peu la Tunisie. Toutefois, s’il est un domaine que je suis avec un certain intérêt, notamment à cause des liens diplomatiques très forts qui existent entre ce pays et la France, ce sont bien les faces politique et médiatique du pays. Et de ce côté là, autant le dire tout de suite, c’est un véritable festival… qui rejaillit avec violence en France lorsque notre gouvernement se fait l’obligé du président Ben Ali, le plus souvent en minimisant voire en rejetant les appellations de « dictature » ou à tout le moins de « pouvoir autoritaire » .

Lire la suite »

[07-2009] Vie et destin, de Vassili Grossman

22 juin 2011 | Pas de commentaire

Cet ouvrage a connu une destinée très particulière, à la mesure de sa force serait-on tenté d’écrire. Élaboré au tout début des années soixante en Russie soviétique par le romancier et héros de l’Union Soviétique Vassili Grossman, « Vie et destin » connût le triste privilège d’être non seulement censuré, mais aussi de disparaître de la surface de la Terre pendant une vingtaine d’années.

Le manuscrit de ce roman n’apparut – en Suisse – qu’au début des années quatre-vingts, grâce au concours d’illustres dissidents soviétiques comme le physicien Sakharov, et fut publié à partir de deux versions – toutes deux incomplètes – du manuscrit .

Dès sa première publication, « Vie et destin » s’est détachée comme une oeuvre magistrale, véritable fresque de la société soviétique sous Staline ainsi que de son évolution depuis la Révolution Russe, le roman prenant comme cadre temporel les quelques mois de combats défensifs acharnés puis la contre-offensive soviétique autour du point de basculement européen que représenta dans le second conflit mondial la bataille de Stalingrad .


Lire la suite »

Billets plus anciens »
Contrat Creative Commons.

Contact

moktarama[at]gmail.com

Flux RSS

Recherche